Home / Actualité / La 88ème cérémonie des Oscars
La 88ème cérémonie des Oscars a vu la consécration de Leonardo Dicaprio pour sa prestation dans The Revenant. Mais cette cérémonie a également été une tribune pour Chris Rock, qui a été désigné animateur de la soirée, de s'exprimer concernant la polémique sur le racisme à Hollywood.

La 88ème cérémonie des Oscars

Leonardo Dicaprio, enfin récompensé

La 88ème cérémonie des Oscars a vu la consécration de Leonardo Dicaprio pour sa prestation dans The Revenant. Mais cette cérémonie a également été une tribune pour Chris Rock, qui a été désigné animateur de la soirée, de s’exprimer concernant la polémique sur le racisme à Hollywood.

Toujours placé, jamais gagnant. Tel pourrait être le titre d’un mauvais film que Leonardo Dicaprio a connu ces vingt dernières années lors des remises des plus prestigieuses distinctions du cinéma américain. Après quatre nominations infructueuses, depuis son rôle dans Gilbert Grape en 1994, jusqu’à celui dans Le Loup de Wall Street en 2014, en passant par Aviator et Blood Diamond, Leonardo Dicaprio, cette récompense lui a toujours échappé de peu. Mais cette fois ci, son époustouflante prestation dans The Revenant ne laissait guère planer le doute. Tous les critiques étaient unanimes en le plaçant favori pour l’Oscar du meilleur acteur. Cette cinquième nomination lors de la cérémonie des Oscars aura ainsi été la bonne pour cet acteur de 41 ans qui a été révélé mondialement pour son rôle de Jack Dawson dans Titanic. D’ailleurs, Kate Winslet, sa partenaire dans Titanic, était aux premiers rangs pour voir son ami recevoir la statuette.

La 88ème cérémonie des Oscars a vu la consécration de Leonardo Dicaprio pour sa prestation dans The Revenant. Mais cette cérémonie a également été une tribune pour Chris Rock, qui a été désigné animateur de la soirée, de s'exprimer concernant la polémique sur le racisme à Hollywood.
Chris Rock et son discours engagé

Cette 88ème cérémonie des Oscars a été le théâtre d’une polémique de nature raciste. En effet, beaucoup d’artistes non blancs, avec à leur tête le réalisateur Spike Lee, ont dénoncé le fait que cette fois encore, comme l’année dernière, aucun acteur et aucune actrice de couleur n’ait été nominé dans aucune des catégories en lice. Ce que n’a pas manqué de dénoncé Chris Rock, qui a joué l’animateur et maître de cérémonie de cette cérémonie d’Oscars. Comme il fallait s’y attendre, Chris Rock a lancé dans son discours d’ouverture la formule “Bienvenue aux White People Choice Awards.” Avant de rajouter que si les présentateurs avaient été désignés, il n’aurait pas obtenu le rôle, parce qu’il est noir. Mais ce grand-messe du cinéma hollywoodien a également vu le sacre inattendu du film Spotlight qui a reçu la plus prestigieuses des récompenses, celle du meilleur film. Brie Larson, pour son rôle dans Room a obtenu l’oscar de la meilleure actrice. Alejandro González Iñárritu a obtenu l’oscar du meilleur réalisateur pour son film The Revenant. Son deuxième d’affilée après celui obtenu en 2015 pour Birdman. Le film Mad Max : the furry road est reparti avec six Oscars (meilleur montage, meilleure création de costumes, meilleur montage de son, meilleurs décors, meilleur mixage de son et meilleurs maquillages et coiffures) et figure parmi les grands gagnants de cette cérémonie.

%d bloggers like this: