Home / Actualité / Sports / Entrainement muaythai extreme

Entrainement muaythai extreme

La boxe thaïlandaise, ou muay-thaï (thaï : มวยไทย, « boxe du peuple thaï »), parfois appelée boxe thaï, est un sport de combat en usage dans les armées de l’empire khmer depuis le début de notre ère. Il fut adopté par les militaires thaïlandais au xve siècle à la suite de la victoire du royaume Siam d’Ayutthaya sur les khmers d’Angkor. Il est classé en Occident parmi les boxes pieds-poings (BPP), c’est-à-dire les boxes dites « sportives ».

La boxe thaïe trouve son origine dans des pratiques martiales ancestrales, notamment dans ce qu’on appelle en Occident le muay boran (boxe traditionnelle) et du krabi krabong (pratique avec les armes). La boxe thaïlandaise de haut niveau, c’est-à-dire de compétition, nécessite :

de bonnes capacités cérébrales (vision de jeu, prise de décision adéquate et rapide, intelligence de jeu…), et des capacités mentales indispensables, comme la détermination, la volonté et le courage ;
de fortes habiletés techniques avec comme support des aptitudes physiques telles que la souplesse musculaire, la vitesse et la capacité de réaction à un signal (réflexes) ; et de surcroit, pour le combat au K.O-system, la puissance musculaire.
La boxe thaïlandaise est un sport très populaire de par son efficacité. Néanmoins son image de pratique pour tous, véhiculée comme comportant des risques physiques par l’utilisation des armes dures comme les genoux et les coudes, semble faire obstacle à son développement ; cela contrairement à d’autres boxes pieds-poings considérées comme moins contraignantes.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

%d bloggers like this: